Se déplacer au Cameroun en transports en commun : bon à savoir

Nous vous conseillons d’anticiper vos déplacements et de prendre en compte les distances et les temps de parcours. En fonction de votre lieu de résidence ou de destination, la desserte locale en transport en commun peut être difficile.

Pour vous aiguiller davantage, voici quelques informations pratiques :

  • Par la voie aérienne

Le Cameroun compte quatre aéroports internationaux et des aéroports nationaux.

Les aéroports internationaux sont : l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen situé dans la région du Centre, l’aéroport international de Douala (DLA) situé dans la région du Littoral, l’aéroport international de Maroua-Salak situé dans la région de l’extrême-nord et l’aéroport international de Garoua situé dans la région du Nord.

Les aéroports nationaux sont : l’aéroport de Ngaoundéré situé dans la région de l’Adamaoua, l’aéroport de Bertoua situé dans la région de l’Est, l’aéroport de Bafoussam situé dans la région de l’ouest et l’aéroport de Bamenda qui est situé dans la région du Nord-ouest.

En fonction de votre lieu de destination, vous pourrez emprunter la voie aérienne pour réduire votre temps de transport et ainsi finaliser votre itinéraire par la voie routière ou ferroviaire.

Sur le site des aéroports du Cameroun (ADC), vous pourrez en savoir d’avantage sur les horaires, les fréquences, les coûts des vols.

Voici quelques liens qui pourront vous être utiles : https://www.aeroport-douala.com/ ;
https://adcsa.aero/.

  • Par la voie ferroviaire

Les transports ferroviaires sont gérés par la société CAMRAIL qui propose à ce jour trois principales lignes de transport : la ligne Ouest ou ligne Douala-Kumba, la ligne TRANSCAM 1 ou ligne Douala-Yaoundé et la ligne TRANSCAM 2 ou ligne Yaoundé-Douala.
Sur le site internet de la CAMRAIL, vous trouverez les différentes escales qui sont proposées, la fréquence, les horaires des trains, les différents conforts et les tarifs.
Voici le lien du site internet de la CAMRAIL : http://www.camrail.net/index.html.

  • Par la voie routière

De nombreuses compagnies routières existent et proposent plusieurs lignes d’autobus ou de cars. Certaines compagnies mettent à disposition des lignes de car desservant précisément une région tandis que d’autres compagnies sont plus diversifiées.
De façon générale, les chefs-lieux de départements sont desservis. Mais, si vous souhaitez vous rendre dans une zone très enclavée ou non-desservie par les autobus/cars, vous pouvez soit louer une voiture, prendre un taxi en « course », louer un car si vous voyagez en groupe.

Pour préparer au mieux votre voyage, nous vous conseillons de demander à vos contacts quelle est la solution à privilégier pour vous rendre à votre destination finale. En fonction du nombre de voyageurs (particulier ou groupe), des choix différents peuvent être préconisés.

Il existe aussi des dessertes en motocyclettes. Ce moyen de transport est privilégié dans certains quartiers ou dans certaines villes pour des trajets de courte durée.

Bon à savoir :


Concernant les taxis, ils ne sont pas réservés à un client en particulier. C’est le conducteur qui définit le trajet qu’il souhaite effectuer et accepte ou non des clients effectuant intégralement ou en partie cet itinéraire. Ainsi, vous pouvez vous retrouvez dans un taxi avec d’autres personnes qui vous sont inconnues. Si vous souhaitez effectuer un trajet en taxi à votre convenance, vous pouvez soit proposez au taximan un trajet direct sans qu’ils ne fassent d’escales pour prendre d’autres passagers dit « un dépôt » ou alors une location-horaire du taxi et de son chauffeur dit «une course ».

Par ailleurs, les taximen agréés au Cameroun ont l’obligation d’avoir un badge d’identification du chauffeur. Ce dernier est accroché sur le rétroviseur intérieur. Pour votre sécurité, lorsque vous montez dans un taxi, vérifiez l’identité du conducteur en regardant la cohérence entre le visage du conducteur et la photo présente sur son badge. En cas de doute, changez de taxi.